Le service

Chaque année se tient le conseil de révision au chef lieu de canton. Le tirage au sort n'existe plus au début 1900. Les conscrits mettent leurs plus beaux habits, portent des cocardes colorées et se font accompagner par le Maire de leur village.  Au début du siècle, le service militaire était de trois ans.


Le tirage au sort

Si jusqu'en 1793 l'armée était de métier, après 1798, la loi Jourdan organise des "levées de masse". Tous les jeunes de 20 à 25 ans ont une obligation de 5 ans en temps de paix et illimitée en temps de guerre. Plusieurs réformes plus tard on arrive, de 1832 à 1889 à un service militaire obligatoire de 7 ans avec le fameux tirage au sort.

Le Canton déterminait le nombre de conscrits qu'il devait fournir. Ce nombre était transcrit sous forme de numéros de 1 à ... qui étaient tirés au sort. Les jeunes hommes étaient d'abord mesurés et déclarés aptes au service (ou non). Ils étaient alors "bons pour les filles". On appelait "le bidet" celui qui avait tiré le numéro 1 (donc certain de partir) et "le laurier" celui qui avait tiré le numéro le plus élevé.

Bon_pour_le_service_WEB_02eb1

Un site qui en dit beaucoup sur le sujet ICI.